Le désordre au PCF...

Publié le par Jean-Philippe GARCIA Secrétaire de Section

Paul Delort/Le Figaro.

Selon l’ancien numéro 1 du PCF, les difficultés de la campagne communiste participent à "l'affaiblissement de la gauche".

Dans une tribune publiée dans Le Monde daté de jeudi, Robert Hue, ancien secrétaire national du Parti communiste Français, se dit "inquiet pour la gauche", "inquiet du résultat qui se dessine pour la candidate que, naturellement, il soutient : Marie-George Buffet", "inquiet" pour le PCF, dont "la campagne ne parvient pas à convaincre" et qui "participe ainsi à l'affaiblissement de la gauche". Il met en garde son parti contre un "repli agressif" et dit "souhaiter, sans ambiguïté, que les conditions soient réunies pour que Ségolène Royal l'emporte au second tour" de la présidentielle. Le sénateur du Val-d’Oise appelle les autres candidats de gauche à "démontrer que les votes pour leurs candidatures pourraient s'additionner au lieu de se diviser, et donner à toute la gauche au second tour la force de battre celui des candidats de la droite ou de l'extrême droite qui y figurera".

Selon lui, "chacune, chacun doit prendre ses responsabilités : persister et continuer à alimenter la machine à perdre, ou faire ce qu'il faut pour redonner espoir et confiance à des électorats désorientés et inquiets".

Et c'est pas fini... Le PCF présente un candidat contre Maxime Gremetz

Le député communiste sortant de la Somme a cependant reçu le "soutien le plus total" d'Alain Bocquet, président du groupe communiste à l'Assemblée nationale.

 

Maxime Gremetz (Sipa)

Maxime Gremetz (Sipa)

Maxime Gremetz,  député communiste de la Somme, devra affronter au premier tour des législatives de juin 2007 un candidat désigné par son propre parti, a-t-on appris lundi 19 mars. Les militants PCF de la première circonscription de la Somme ont en effet désigné Jean-Claude Renaux pour porter leurs couleurs le 10 juin prochain.
Député sortant, élu sans discontinuer depuis 1993, Maxime Gremetz a cependant reçu le "soutien le plus total" de la part d'Alain Bocquet, président du groupe communiste à l'Assemblée nationale.

Vote des militants

Le premier secrétaire de la fédération PCF de la Somme, Joël Carliez, a indiqué que Maxime Gremetz n'avait pas répondu à l'appel à candidatures. Il a précisé que les militants de la circonscription avaient désigné Jean-Claude Renaux à une écrasante majorité.
Maxime Gremetz a indiqué qu'il se présentera sous l'étiquette "Communiste en Somme". Il a mis en avant son expérience d'élu et a estimé que sa relation avec les électeurs lui permettait de se passer de l'investiture d'un parti. Il avait été réélu avec 54,77% des suffrages en 2002.

Opposition à Marie-George Buffet

Maxime Gremetz s'est distingué pour son opposition à la ligne défendue par la secrétaire générale du PCF, Marie-George Buffet, d'une candidature à la présidentielle sous l'étiquette du rassemblement antilibéral. Il s'était lui-même présenté à l'investiture du PCF pour la présidentielle.
En septembre 2000, Maxime Gremetz a été condamné à deux ans d’inéligibilité pour "actes de violences volontaires et outrages". Il avait bénéficié en 2002 d'une grâce individuelle du président Jacques Chirac.
 
on continue...

Démission du PCF du vice-président du conseil général des Bouches-du-Rhône.

Francis Caccinttolo, vice-président du conseil général des Bouches-du-Rhône et président du groupe communiste dans cette assemblée, a annoncé lundi sa démission du PCF, après que sa candidature a été écartée en vue de l’élection cantonale de mars 1998. Militant du PCF depuis « près de quarante ans », il a exprimé sa « stupéfaction » en apprenant qu’un autre candidat, Alain Martin, était présenté dans le canton 14 B de Marseille, dont il est l’élu depuis 1973. « Une telle attitude ne serait pas compréhensible s’il ne s’agissait pas là d’une véritable opération politique pour écarter ceux et celles porteurs d’opinions ou d’idées différentes », a-t-il estimé au cours d’une conférence de presse.

Il a précisé que sa démission du PCF n’était « pas un acte épidermique » mais qu’elle marquait son « désaccord profond avec la ligne de fermeture que veut imposer la direction fédérale qui reste profondément ancrée dans la culture du passé ». Selon Francis Caccinttolo, qui se déclare proche du député Guy Hermier et du mouvement Futurs, « des tensions profondes secouent la fédération des Bouches-du-Rhône ».

Toujours et encore...

Annick Boët quitte le PCF...

L’actuelle président du groupe communiste au conseil municipal a laissé entendre qu’elle quitterait le PC après le conseil municipal du 19 mars.

Depuis qu’elle a apporté son soutien à José Bové et non marie-George Buffet, elle est en guerre avec la fédération départementale du PC qui ne l’a pas investie pour les prochaines élections législatives.

Elle n’entend pas pour autant rester inactive puisqu’elle annonce la création de listes sur Marseille, réunissant des forces vives de la ville, pour constituer « une vraie alternative antilibérale à la politique de Gaudin ». La question se pose pour le second tour : va-t-elle rejoindre la super star Ségolène Royal ?

Publié dans Les présidentielles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

coco 08/04/2007 18:02

pauvr' socialo ils trouvent que cela pour tapper sur le PC... vous n'avez pas de programme si ce n'est celui du medef, alors il faut détourner l'attention: hou les vilain communistes! peut mieux faire.Au fait tu n'etais pas trésorier de la JC dans les années 86-87?

coco 08/04/2007 01:26

Au fait pourquoi tu parles d'une élection qui date de 1997?

coco 08/04/2007 01:24

Bonne nouvelle: des refondateurs en moins au PCF et hop ils vont au PS..Ouais!Pas de bol les soc vous allez avoir qques pbs avec ces refondateurs, c des chieurs.sinon tu te la régales avec tes articles là? je vois que tu t'amuses alors continue, car nous on s'amuse a lire des articles pleins rire et chanson.(tu vois on exclus pas, ils partent d'eux même!!!) , contrairement au PS les militant PC décident des candidats, d'ou certaine déception pour les cocos qui soutiennent Bové.