LE PEN Président, JAMAIS...

Publié le par Jean-Philippe GARCIA Secrétaire de Section

Quand le FN explique son rapprochement avec l'UMP...

Quand Sarkozy flirte avec le FNUn article publié jeudi 22 mars dans le Figaro explique le changement d’ambiance entre l’UMP et le Front National.

Citant Olivier Martinelli, l’actuel directeur de cabinet de Jean Marie Le Pen, l’article nous explique que depuis quelques semaines il n’y a plus le fossé qui existait avant” , que “le climat a changé” entre les deux formations, que Nicolas Sarkozy défend des valeurs traditionnelles qui rapprochent les deux formations et qu’on est loin du différent personnel qui existait entre Jacques Chirac et le chef du Front National.

Le responsable frontiste poursuit en envisageant une “normalisation” des rapports qui “changerait beaucoup de choses” et va même jusqu’à imaginer une participation gouvernementale pour son mouvement.

Après de tels propos on pouvait espérer une mise au point claire des lieutenants de Nicolas Sarkozy si prompts à polémiquer avec la gauche. Il n’en est rien, aucun démenti ni aucune réaffirmation de la ligne infranchissable qui se doit d’exister entre les partis républicains et la mouvance xénophobe de Messieurs Le Pen ou Megret.

Nicolas Sarkozy serait-il en train de songer à une alliance droite/extrême-droite comme le firent ses amis Berlusconi et Gianfranco Fini en leur temps ? L’appel aux parrainages en faveur de J.M. Le Pen, l’annonce d’un ministère de l’immigration et de l’identité nationale, les arrestations d’immigrés en situation irrégulière aux abords des écoles sont ils autant de gages donnés au Front National ?

Nous, Socialistes, n’avons jamais confondu partis républicains de droite et partis d’extrême droite; Il y a 5 ans nous avons clairement réaffirmé cette position en votant massivement pour Jacques Chirac.

Au nom de ce pacte républicain, il nous parait plus que nécessaire que Nicolas Sarkozy clarifie sa position et ses projets vis à vis du Front National.

Publié dans Coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article