Les jeunes s'engagent dans le débat...

Publié le par Jean-Philippe GARCIA

 Chers Amis,

Me voilà de retour du meeting où nous étions 20 000 à acclamer Ségolène. La phase de débat participatif est maintenant terminée, la campagne peut véritablement commencer puisque nous avons un programme. Nous voilà à un moment décisif pour notre avenir.

En Europe la droite neo-conservatrice qui utilise le libéralisme économique pour justifier sa philosophie conservatrice a gagné beaucoup de terrain, la plupart des pays de l’est et de très nombreux pays de l’ouest. A un moment où une large partie de la population ne croit plus en la politique, ou vote largement à l’extrême droite, ce neo-conservatisme apparaît pour certains un recours. En France c’est la première fois qu’il est si proche d’arriver au pouvoir en la personne de Nicolas Sarkozy. S’il gagne, et si l’un des derniers gros bastion européen lâche, c’est toute l’Europe qui risque de partir dans ce sens là. Le sens des Etats-Unis, d’une superpuissance économique incapable de bien se classer dans l’indicateur de développement humain. Fin donc d’une spécificité européenne par rapport aux Etats-Unis, de l’ambition de modèles sociaux qui permettent l’accès de tous à de nombreux services, de la réduction des inégalités et de politique volontariste dans la gestion des problèmes sociaux.

Face à cela, oubliez les réserves envers Ségolène, il n’est plus temps d’en avoir. J’en ai eu moi-même beaucoup et je ne retourne pas ma veste. Quoi qu’on puisse lui reprocher, c’est avec elle seulement qu’il pourra y avoir des politiques progressistes durant les cinq ans à venir. Alors, chacun peut bien y aller de sa petite critique pour conserver sa bonne conscience, son impression de représenter la vraie ou la bonne politique de gauche, tout cela serait terriblement irresponsable et ne ferrait que renforcer Nicolas Sarkozy et à travers lui, le néo-conservatisme.

L’élection sera juste, très juste, chacun en convaincant deux ou trois personne peut contribuer à la victoire, c’est un moment décisif pour la France, pour l’Europe et certainement pour le Monde. J’espère que vous ne l’oublierez pas !

Publié dans Les présidentielles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article