Le droit au logement pour tous...

Publié le par Jean-Philippe GARCIA

Voilà près d'un mois et demi les "Don Quichotte" partaient à l'assaut contre les injustices qui frappent les sans logis et les mal logés.

Tels des "Zorros" on les voyaient partout, du canal Saint-Martin aux ors des ministères... Et un beau jour ils ont crié victoire ! Là ou depuis des années d'autres
Et avec l'artiste qui leur servait de figure de proue, ils se sont évaporés... Les promesses aussi.
 
Un fiasco (dixit le Figaro !)
On ne s'improvise pas "Abbé Pierre" ou "travailleur social". Le premier en appellait à la vocation, l'autre en appelle au professionalisme. A chacun son travail.
 
Don Quichotte ils étaient, Don Quichotte ils resteront.
  
Quelques logements ont été trouvés, certains SDF logés... restent sur le quai ceux qui n'ont pas trouvé un abri augmentés de ceux arrivent chaque jour.
 
La spirale inéluctable a pris le pas de l'aveu même du Figaro : "Alcool, drogue et insécurité ont fait leur apparition. Les riverains s'inquiètent. Une zone de non-droit a pris racine. Inutile de dire que l'envoi de la maréchaussée aurait sans doute mauvaise presse à neuf semaines de la présidentielle."
 
Et le droit opposable ?
Nous nous interrogions "Opposable à qui ? Oposable à quoi ?"
Vaste fumisterie, volonté délibérée en cette période électorale de faire de la surenchère sociale tant notre pays souffre de "la fracture sociale" si chère à notre Président... il y a cinq ans maintenant.
 
Marchands d'illusions, promesses inconsidérées, toujours plus aux riches, plus de profits en dormant qu'en travaillant...
Tout le programme du candidat-ministre de l'intérieur Sarkozy.
 
Aujourd'hui les élus se réveillent alors que le projet de loi va être présenté devant l'Assemblée Nationale. Nombreux sont ceux qui s'interrogent. "Une machine infernale, redoutée par les élus locaux, est en cours de fabrication" souligne encore le même Figaro. 

Publié dans Coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article